Voici une nouvelle lecture que j'aimerais partagé avec vous : "Le restaurant de l'amour oublié" de Ito Ogawa. Il s'agit d'un roman tout récent puisqu'il est sorti en France en septembre 2013. Sorti en 2008 au Japon, c'est devenu là-bas un best-seller et on comprend facilement pourquoi.

Source: Externe

- RESUME DE L'EDITEUR -

Une jeune femme de vingt-cinq ans perd la voix à la suite d'un chagrin d'amour, revient malgré elle chez sa mère, figure fantasque vivant avec un cochon apprivoisé, et découvre ses dons insoupçonnés dans l'art de rendre les gens heureux en cuisinant pour eux des plats médités et préparés comme une prière. Rinco cueille des grenades juchée sur un arbre, visite un champ de navets enfouis sous la neige, et invente pour ses convives des plats uniques qui se préparent et se dégustent dans la lenteur en réveillant leurs émotions enfouies.

- MON AVIS -

Rinco, un don certain pour la cuisine, doit faire face à un chagrin d'amour et en perd sa voix. Pour se ressourcer et surtout par manque de choix, elle retourne dans son village d'enfance, et retrouve sa mère avec qui elle a une relation particulière.

Je ne saurais dire si cela vient de la voix transparente de la narratrice, ou de l'atmosphère de ce petit village à l'écart du monde, mais cela donne un roman calme et apaisant. Plonger dans ce roman fait vivre un moment déconnecté du monde réel. Une parenthèse apaisante dans la journée. La narration est fluide et sans artifice. J'ai volontairement ralenti ma lecture pour faire durer ce roman et pouvoir le déguster page après page. Je suis presque triste d'avoir fini si rapidement ce livre.

C'est une histoire plus qu'émouvante, qui a réussi à me faire couler quelques larmes sur les dernières pages. Les personnages sont tous très attachants.

Seul petit bémol, la cuisine et les recettes cuisinées prennent quelque fois un peu trop de place. C'est bien évidemment un point central de ce roman, et les plats préparés sont tous alléchants, mais quelques scènes sont un peu redondantes.

En résumé, je vous recommande vivement ce livre, avec lequel vous pouvez passer un bon moment.