Je parle très peu sur ce blog des livres que je lis, et pourtant aujourd'hui j'ai eu envie de vous faire partager ma dernière lecture.

Il s'agit de "Quand blanchit le monde" de Kamila Shamsie aux éditions 10/18.

quand_blanchit_le_monde

Résumé de l'éditeur :

En 1945, à Nagasaki, le monde blanchit... Rescapée de l’apocalypse nucléaire, Hiroko porte à jamais dans sa chair les brûlures d’une vie détruite. De Karachi à New York, jusqu’à l’Afghanistan, dans un demi-siècle fiévreux et grave où s’affrontent sans relâche le bien et le mal, elle part en quête d’un recommencement. Et dresse, à travers les conflits, un hymne bouleversant à l’humanité.

Mon avis :

Hiroko traverse les continents et nous transporte avec elle pour nous faire découvrir le monde et l'homme, à travers les méandres de l'histoire. De Nagasaki où la bombe nucléaire la marquera au plus profond d'elle-même, jusqu'à New-York où les attentats du World Trade Center créent une grande méfiance, voire une paranoïa, elle nous fait apercevoir le meilleur comme le pire de l'être humain, avec une vision du monde qui lui est propre. Cette femme est à la fois forte et fragile, ordinaire et extraordinaire. Elle tente de trouver sa place dans un monde difficile à comprendre, et se retrouve malgré elle touchée par des conflits qui se succèdent.

Au-delà de la vie de cette femme, c'est également une grande réflexion sur les conflits qui ont touché ce dernier demi-siècle et sur la différence, ou justement la non-différence, qui existe entre les hommes. 

Cela faisait longtemps qu'un livre ne m'avait pas autant transportée. J'ai ri, j'ai pleuré, j'ai rêvé, j'ai eu peur... bref j'ai adoré !